ATTENTION: Aux auteurs et évaluateurs.
Nous subissons un arrêt du serveur (panne majeure) sur lequel se situe notre plateforme éditoriale (rac.inra-ifris.org).
Merci d'envoyer vos articles ou propositions d’article directement aux éditeurs invités du dossier qui vous intéresse et à un membre du comité de rédaction ou au rédacteurs adjoints en charge soit des dossiers, soit des articles en Varia (voir adresses sur cette page http://www.socanco.org/cr). Nous vous prions d’excuser cet inconvenient, et vous remercions.

La Rédaction de la RAC

23 Mars 2017 : Matinale de l’IFRIS "Les enjeux de la production scientifique dans les pays arabes"

Autour du livre de Sari Hanafi et Rigas Arvanitis

"Knowledge Production in the Arab World : the Impossible Promise"

Rigas Arvanitis fera une brève introduction de son ouvrage (en français) qui sera suivie d’un commentaire de :

  • Franck Mermier, directeur de recherche (CNRS), Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain.
  • Pénélope Larzillière, chargée de recherche (IRD), Centre Etudes Population et Développement CEPED.

et d’un débat avec le public.

La Matinale aura lieu dans
l’Amphithéatre Abbé Grégoire du CNAM
9h30-11h00

Résumé du livre :

« Knowledge Production in the Arab World » étudie les politiques et certaines pratiques de la recherche dans le monde arabe pour saisir les effets de la mondialisation de la recherche dans ces pays. L’injonction à rejoindre l’économie de la connaissance concerne tous les pays non-hégémoniques mais elle est particulièrement forte et fréquente dans les pays arabes ; plusieurs pays tentent d’y répondre sans toutefois porter une grande attention aux institutions de recherche. Le paysage institutionnel des pays arabes en matière de recherche reste assez fragmenté, comme le montre cette analyse qui porte à la fois sur les systèmes nationaux de recherche au travers d’exemples particuliers, notamment au Liban et en Jordanie, ainsi que dans les sciences sociales.
Le livre montre comment s’exprime cette tension fondamentale dans les dynamiques de la recherche des pays arabes entre l’internationalisation de la recherche et sa pertinence locale. Cette tension se résout dans une institutionnalisation faible, où la recherche est loin d’être aussi prioritaire dans les faits que dans les discours, la professionnalisation de la recherche se réalise à la marge de la croissance universitaires, dans un manque de confiance envers les chercheurs qui doivent faire face à la fois à des pratiques de gouvernements autoritaires et la pression de la mondialisation imposée par les régimes de promotion universitaire.

(Routledge, 354 pages, ISBN : 978-1-138-94881-5 / 978-1-315-66943-4 )

Présentation des auteurs :

  • Sari Hanafi est professeur de sociologie et directeur du département de sociologie, anthropologie et études des medias de l’Université Américaine de Beyrouth (AUB). It est rédacteur en chef de la revue Idafat : the Arab Journal of Sociology, president-adjoint de l’Association Internationale de Sociologie et membre du Conseil arabe des sciences sociales.
  • Rigas Arvanitis est sociologue au CEPED et directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), spécialisé dans la sociologie des sciences, de l’innovation et des politiques de recherche. Il est aussi directeur de l’Institut Francilien Recherche Innovation et Société (IFRIS).

Lieu : Amphithéatre Abbé Grégoire,
Conservatoire National des Arts et Métiers

Inscription obligatoire, séance gratuite.
Envoyer un mail à : Julie.Rust@u-pem.fr